Comment vivre notre carême en 2016 Enregistrer au format PDF

Vendredi 12 février 2016 — Dernier ajout jeudi 8 décembre 2016
0 vote

CARÊME 2016 : Prendre le temps et trouver son propre désert

Nous nous sommes retrouvés à 36 personnes dans l’atelier adulte, à la maison paroissiale pour échanger sur le thème « Comment vivre notre Carême en 2016 ? ».

L’objectif de l’atelier était d’entrer dans un échange et un partage, avec pour support un article de Régine de Charlat. Après la lecture du document support, le groupe s’est scindé en deux pour un échange plus constructif sur deux idées principales à commenter : prendre le temps et trouver son propre désert.

Nous avons ensuite partagé nos réflexions en grand groupe : les personnes ont insisté sur l’importance de la prière pendant le carême pour être en communion avec les personnes en difficultés, les chrétiens persécutés… Que prendre le temps, c’est faire une pause pour retrouver Dieu et qu’il nous invite à le rejoindre au cours d’une journée prière, d’une journée silence, d’une journée anti gaspi ou d’une journée accueil… Trouver son propre désert au cours de ce temps de Carême, sans renier et évacuer les soucis , le travail, la fatigue des jours, mais trouver la brèche qui permet d’accéder à quelque chose de profond et de vrai. Une marche à travers un désert personnel qui conduit vers Pâques.

Ensuite, Anne Le Merdy nous a présenté une composition symbolisant le désert et a conclu par une citation de Madeleine Delbrel : la solitude, ce n’est pas l’absence des hommes mais une présence de Dieu. Réflexion retenue par le Pape François dans son programme de Carême. Puis nous avons prié en musique sur de très belles photos de désert

« Au désert avec Toi, Jésus Christ, notre Pâque aujourd’hui s’accomplit ».

Chant du carême : Au désert avec toi Jésus Christ -  AVI - 31.2 Mo
Chant du carême : Au désert avec toi Jésus Christ

Au même moment il y avait l’atelier « jeunes » à la Maison Paroissiale et l’atelier « enfants » à l’église de Pontrieux.

Bonne marche vers Pâques.

Texte : Anne Le Merdy et Martine Garel. Photos Joseph Gaubert

info document info document info document info document info document info document

Documents à télécharger