Mon séjour dans la paroisse Enregistrer au format PDF

Jeudi 13 octobre 2016
0 vote

J’ai eu le bonheur de vivre une pastorale de la prière dans la paroisse de Pontrieux du 13 juillet au 15 août 2016.

Dès mon arrivée, le Père LE FOUILLER m’a présenté à l’EAP de la paroisse afin de bien définir les règles de ma présence en son absence, car je ne pouvais le remplacer n’étant pas moi-même prêtre, mais diacre, pour aider la paroisse dans sa prière quotidienne.

J’ai vite été mis dans le bain par le Pardon de Notre Dame des Fontaines, dès le vendredi nous avons célébré le « Sacrement des malades » et le samedi et le dimanche le Pardon par lui-même avec votre évêque le Père MOUTEL.

L’accueil fut chaleureux et les règles bien établies ce qui nous permit de préparer dans la sérénité ma présence au milieu de cette paroisse que je découvrais, sachant quelle était ma place et celle de l’EAP.

Je dois avouer que j’avais une appréhension ne connaissant pas les paroissiens, mais celle-ci fut vite dissipée par la sympathie que je reçus de toutes et tous.

Je fus aussi agréablement surpris par la réactivité de tous lors des évènements malheureux qui ont ensanglanté notre pays… Par la rapidité d’action de l’EAP à l’appel de monseigneur MOUTEL pour que l’on organise des actions de prière et de paix dans chaque paroisse. Celle de Pontrieux ne fut pas à la traîne en proposant une célébration de la Parole le vendredi 29 juillet 2016 en matinée et un temps de recueillement du chapelet l’après-midi… Et surtout en laissant les églises ouvertes afin que chacun puisse y prier ou simplement les visiter malgré la tension dans ces temps de douleur.

Ce qui m’a aussi frappé, en plus que positif, c’est que chaque personne engagée dans l’EAP ou dans un des différents services de la paroisse connaissait sa fonction et faisait au mieux, sans interférer, sur les fonctions d’autres responsables, mais en ayant toujours à l’esprit le travail communautaire.

J’ai passé une période relativement « calme » grâce à la présence de toutes ces personnes qui étaient là pour m’aider dans mes diverses démarches de prières, de sacrements, de funérailles… Et les temps conviviaux des permanences des mardis et jeudis matin. Je ne veux surtout pas oublier le Père Marcel DERRIEN qui est venu tous les dimanches célébrer la messe dominicale et que j’ai eu l’honneur d’assister dans mon ministère diaconal à l’autel du Seigneur. Je serai très heureux de pouvoir revenir parmi vous l’année prochaine, si ma présence vous a aidés, humblement, à vivre votre foi dans votre paroisse pendant cette période estivale.

Diacre Pierre PAGET Aumônier catholique du CHG Diocèse de Chalons