Pour une année 2019 sous le signe de la joie de croire ! Enregistrer au format PDF

Dimanche 13 janvier 2019
0 vote

Une nouvelle année se présente à nous, avec une part d’inconnu ! Mais tous, chrétiens ou non, nous la souhaitons bonne pour tous. A toutes les personnes qui habitent sur le territoire de la communauté pastorale du pays de Guingamp, je souhaite une bonne et heureuse année 2019. Notre territoire, avec les 5 paroisses de Bégard-Belle-Isle, Bourbriac, Callac, Guingamp, et Pontrieux est vaste, avec ses 60 000 habitants, ses 59 communes ou Relais paroissiaux. Les trois prêtres en charge de ce secteur parcourent de nombreux kilomètres au cours de l’année pour vous rejoindre à l’occasion des messes, des pardons, des réunions diverses.

Pour mieux nous connaître et mieux communiquer sur ce territoire du pays de Guingamp, nous avons fait le choix, avec une équipe de laïcs, de publier un seul bulletin inter-paroissial. Vivre en Église / Bevañ en Iliz . Vous avez le premier numéro de ce bulletin entre les mains. Il vous permettra d’avoir les horaires de toutes les messes et les autres célébrations sur les 5 paroisses, mais aussi les différentes activités qui s’y déroulent, et également des articles pour continuer de grandir dans la vie chrétienne. Après l’avoir lu ou parcouru, n’oubliez pas de vous abonner !

Personnellement je souhaite que ce nouveau bulletin permette au plus grand nombre de personnes de grandir dans la foi en Jésus Christ. Dans l’Église nous avons entre les mains le trésor de l’Évangile que nous voulons partager. Les chrétiens sont convaincus qu’il y a de la joie à croire en Jésus Christ, de la joie à vivre selon les valeurs de l’Évangile, de la joie à vivre la foi en lien avec une communauté de croyants. Depuis un an et demi, j’ai eu à plusieurs reprises l’occasion de vivre avec vous des temps forts de la vie chrétienne.

J’ai vu la joie sur les visages des chrétiens que se rassemblent pour célébrer la messe du dimanche. J’ai vu la joie sur les visages des parents qui venaient à l’église pour baptiser leur enfant. J’ai vu la joie des personnes quand elles partageaient leur foi, tout simplement, en lisant un texte d’Évangile.

J’ai vu la joie des anciens dans nos EHPAD ou à l’hôpital de Guingamp, qui se retrouvaient pour prier. J’ai vu la joie sur le visage des personnes qui recevaient le sacrement des malades, etc… Peut-être que nous ne partageons pas assez notre joie de croire en communauté chrétienne ?

Dans son Exhortation apostolique « La joie de l’Évangile », publiée en novembre 2013, le pape François nous disait : La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours…. J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse. Il n’y a pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que « personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur ».(N°1.3)

Belle année 2019 dans la joie de l’Évangile !

Abbé Guy Marzin.