Un pèlerinage en Terre Sainte : « Ôte tes sandales… » Enregistrer au format PDF

Samedi 7 décembre 2019
0 vote

« Ôte tes sandales de tes pieds, car le lieu que tu foules est une terre sainte » (Exode 3:5). Je désirais depuis plusieurs années faire ce pèlerinage en Terre Sainte, persuadée qu’il serait une étape essentielle sur mon chemin de foi.

Cette envie avait grandi en moi depuis qu’un ami m’avait raconté avec un tel enthousiasme ce périple qu’il a lui-même effectué il y a quelques années : et je n’ai pas été déçue de ces 11 jours de marche dans les pas de Jésus…

Le pays de Jésus

A peine quitté l’aéroport de Tel Aviv , nous sommes frappés par la beauté des paysages aussi divers que variés : désert semi-aride du sud (Néguev), Wadi Rum où le peuple d’Abraham erra durant tant d’années, plaines fertiles du nord (Galilée), palmeraies et bananeraies de la vallée du Jourdain, paysages verdoyants de la plaine de Jérusalem… Difficile d’oublier également tous ces visages croisés, toutes ces rencontres avec des chrétiens pèlerins venant de tous les coins du monde, des musulmans bédouins du désert aux musulmans des villes et des campagnes. Nous avons mesuré l’extrême complexité de cette terre si éprouvée par d’incessant conflits. Mais bien sûr, le plus important a été cette montagne de souvenirs, d’émotions, de sensations et de méditations qui nous ont rendu vivants les lieux bibliques et les lieux de pèlerinage : Le père le Rétif a vraiment su rendre cela possible ! Mettre ses pas sur les chemins de Jésus est une expérience bouleversante : elle convertit, elle transforme. Toucher du doigt le contexte géographique, historique, religieux et culturel de Jésus petit enfant à Bethléem, jeune à Nazareth, adulte prêcheur, guérisseur et consolateur sur les bords du lac de Tibériade, persécuté, mort et ressuscité à Jérusalem, voilà qui renouvelle notre foi en Jésus, Christ, Fils de Dieu, Sauveur. La divinité de Jésus est révélée à travers sa profonde, humble, simple, bienveillante et miséricordieuse humanité. Dieu aime tellement l’humanité qu’il l’a épousée en devenant homme en Jésus.

De Béthléem à Jérusalem

La Terre Sainte, Terre de l’Incarnation, où la sainteté de Dieu est venue à la rencontre de la pauvreté de l’Homme… N’est-ce pas ce que nous nous apprêtons à revivre prochainement à Noël ? Une Terre belle, contrastée, déchirée par des conflits incessants depuis des siècles… Une Terre où les chrétiens en visite, sont confrontés aux racines juives de leur foi… Une Terre où les paysages, les pierres, les sites, s’ils ne prouvent rien, nous disent pourtant quelque chose de ce Dieu qui a voulu visiter les Hommes et partager leur vie…

En ce temps de l’Avent je vous invite à prier pour tous ces gens rencontrés qui nous ont dit et chanté la beauté de cette terre. Pour toutes celles et tous ceux pour qui croire à un sens, mais aussi et surtout celles et ceux qui ne savent pas encore ….

Dominique Bazire, responsable de la catéchèse pour la Communauté Pastorale du Pays de Guingamp.